Destination Mexique: Les Cénotes, dans la péninsule du Yucatan

 Infos-practiques

 Hoteles

 Gastronomie

 Dossier spécial

 Culture et Tradition

Les Cénotes, dans la péninsule du Yucatan

Les Cénotes, dans la péninsule du Yucatan

f f f

Ces puits naturels peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Le cénote Zacatón, au centre du Mexique, est le plus profond connu au monde

Les    cénotes    sont    des    sortes    de    gouffres    remplis    d’eau    douce    d’une    rare    pureté,    et    parfois    d’une    couche    inférieure    d’eau    de    mer,    lorsqu’ils    communiquent    avec    l’océan    par    des    failles.    On    les    trouve    en    Amérique    du    Nord    et    Centrale,    et    plus    particulièrement    dans    la    péninsule    du    Yucatan    au    Mexique.    Ces    puits    naturels    peuvent    atteindre    plusieurs    dizaines    de    mètres    de    profondeur.    Le    cénote    Zacatón,    au    centre    du    Mexique,    est    le    plus    profond    connu    au    monde.    En    mai    2007,    un    robot    plongeur    autonome,    le    DepthX,    l’a    exploré    et    cartographié:    il    a    atteint    son    fond    à    318    mètres.    

Les    cénotes    du    Yucatan    résultent    de    l’impact    d’une    météorite    il    y    a    65    millions    d’années,    celle    qui    extermina    les    dinosaures.    Les    cénotes    se    répartissent    effectivement    de    manière    concentrique    autour    de    la    trace    du    cratère    d’impact.    Cette    région    est    une    péninsule    entièrement    constituée    de    calcaire.    Pendant    les    périodes    de    glaciation,    l’eau    de    pluie    s’est    infiltrée    au    travers    de    la    roche    poreuse,    formant    grottes,    galeries    et    vastes    voûtes.    Ces    cénotes    sont    issus    des    rivières    souterraines    et    forment    le    plus    important    réseau    souterrain    de    grottes    du    monde.    Par    endroit,    les    voûtes    se    sont    effondrées    et    ont    ainsi    donné    naissance    à    ces    pittoresques    puits    naturels,    parfois    de    grande    taille,    que    l’on    trouve    en    pleine    jungle    (par    exemple    à    Celestun)    ou    en    ville    (Valladolid).

Les    mayas    appelaient    ces    trous    d’eau    «    Dzonot    »    (puits    sacrés),    d’où    le    nom    espagnol    «    cénote    ».    Ils    semblaient    considérer    ces    puits    comme    un    moyen    de    communication    avec    les    dieux    (le    gouffre    représentant    une    bouche).        

Ils    étaient    utilisés    comme    réserve    d’eau    douce,    mais    aussi    comme    lieu    de    culte    dans    lesquels    étaient    jetées    des    offrandes    (des    objets    ou    des    personnes    sacrifiées).

Lorsque    les    eaux    du    cénote    le    permettent,    il    est    possible    de    s’y    baigner,    idéalement    avec    un    masque,        afin    de    profiter    de    la    vue    magnifique    sous    l’eau.

Quelques    cénotes    à    visiter    :    

− Le    grand    cenote    :    Il    est    situé    près    de    la    ville    de    Tulum,    sur    la    route    qui    mène    vers    le    site    archéologique    de    Coba.    Les    panneaux    publicitaires    qui    annoncent    ce    lieu    sont    visibles    de    la    route    et    il    est    presque    impossible    de    les    manquer.    

− Katun    chi    :    Ce    cénote    regroupe    quatre    cénotes    en    pleine    forêt.    Ils    sont    situés    sur    l’autoroute    qui    relie    Cancun    à    Tulum,    à        un    km    de    Puerto    Aventuras.    Une    marche    en    forêt    assez    longue    s’impose    pour    y    accéder,    mais    le    site    vaut    le    détour.    

Hacienda    Ochil    :    Ce    cénote    se    situe    sur    la    route    d’Uxmal,    après    Temozón.    On    peut    faire    une    halte    pour    se    restaurer    ou    boire    un    pot,    visiter    l’hacienda    (touristique)    et    se    baigner.        

− Telchaquillo    :    On    trouve    ce    cénote    sur    la    route    des    couvents.    Son    originalité:    il    est    sur    la    place    centrale,    face    à    l’église.    En    descendant    l’escalier,    on    est    au    frais    dans    cette    grotte    où    l’eau    est    transparente.

− Xlacah    :    A    l’intérieur    du    site    de    Dzibilchaltún,    ce    grand    cénote    se    trouve    au    pied    d’une    pyramide    maya,    idéal    pour    se    rafraîchir    après    la    visite    des    lieux.    

− Valladolid    :    :    ici,    il    y    a    deux    cenotes    :    Zaci,    à    quelques    rues    de    la    place    centrale,    et    Dzitnup,    à    4    km    de    la    ville,    très    bon    pour    nager.    Ce    dernier    a    la    particularité    d’être    situé    à    l’intérieur    d’une    grotte;    L’accès    se    fait    par    un    escalier    littéralement    creusé    dans    le    roc.    Une    fois    à    l’intérieur,    on    découvre    une    eau    bleue    éclairée    par    les    rayons    du    soleil    qui    pénètrent    par    une    ouverture    naturelle    au    plafond    de    la    grotte    :    un    spectacle    presque    surréaliste    (voir    photo    en    bas    de    la    page).    

− Cuzama    :    En    pleine    nature,    on    accède    au    site    à    cheval.        C’est    idéal    pour    les    plongeurs    pro    et    férus    de    spéléologie.        

La    spéléologie    consiste    dans    le    repérage,    l’exploration    et    l’étude    de    cavités    souterraines.    Les    personnes    pratiquant    cette    activité    orientée    sur    l’étude    et    la    découverte    du    milieu    sont    des    spéléologues.    La    spéléologie    se    pratique    également    en    milieu    aquatique.    On    parle    alors    de    plongée        souterraine,    de    spéléo-plongée    ou    parfois    de    spéléo-nautisme.    En    Anglais    :    “cave    diving”.    

La    spéléo-plongée    consiste    à    pénétrer    dans    des    cavités    noyées    au-delà    de    la    zone    éclairée    par    la    lumière    du    jour.

Du    fait    de    l’engagement    et    de    la    technicité    de    cette    activité,    les    plongeurs    spéléo    doivent    en    premier    lieu    être    à    la    fois    de    bons    spéléologues    et    de    bons    plongeurs    avant    de    se    lancer    dans    cette    aventure.

Elle    implique    également    la    connaissance    du    milieu,    du    matériel    adapté,    la    maîtrise    des    techniques    spécifiques    et    une    condition    mentale    adéquate.”        

En    effet,    de    toutes    les    formes    de    plongée,    la    plongée    spéléo    est    certainement    l’une    des    plus    exigeantes    et    requiert    une    très    haute    compétence    technique    spécifique,    compte    tenu    du    milieu    où    elle    se    pratique.    Tout    simplement    parce    qu’en    cas    de    problème,    il    n’y    a    jamais    aucun    moyen    de    remonter    immédiatement    et    directement    en    surface.        

http://campeche.travel
http://yucatan.travel
www.caribemexicano.gob.mx
www.rivieramaya.com

Tags: Yucatan, Campeche, Quintana Roo, Riviera Maya, Chichen Itza, spéléologie, plongée, Monde Maya, Les Mayas, péninsule du Yucatan, La route de Los Cenotes

Destination Mexique
comments powered by Disqus

LE MEXIQUE EN IMAGES

Michoacan
Le Carnaval Tlaxcala
Chiapas
Acapulco
Vivez la Riviera Maya
 
Destination Mexique
Destination Mexique

Destination Mexique • Paris/Mexico
21 Rue Babeuf
94270 Le Kremlin-Bicêtre


E-mail  info@destinationmexique.com

Facebook  destinationmexique

Twitter  @destinationmex

BeBop diseño