Destination Mexique: Guadalajara : Mariachis, chapeaux et tequila

 Infos-practiques

 Hoteles

 Gastronomie

 Dossier spécial

 Culture et Tradition

Guadalajara : Mariachis, chapeaux et tequila

Guadalajara : Mariachis, chapeaux et tequila

f f f f f f f f f

Aujourd’hui, la trépidante Guadalajara est la deuxième ville du Mexique, mais elle a su préserver ses traditions et ses monuments.

Fondée en 1541 par Nuño de Guzmán, après une longue étape d’attaques indigènes aux colons, son fondateur lui donna le nom de sa ville natale en Espagne. Au départ, ses habitants exploitèrent des mines, travaillèrent la terre et pratiquèrent l’élevage à petite échelle. Très tôt, se développèrent des haciendas énormes, moteur économique de la région. Ensuite, la ville a été un point névralgique dans l’histoire du pays, particulièrement pendant l’indépendance. Aujourd’hui, la trépidante Guadalajara est la deuxième ville du Mexique, mais elle a su préserver ses traditions et ses monuments.

La région de Guadalajara est la terre des mariachis, des « charreadas » ( rodéos ) et du tequila, autant dire que c’est le berceau des traditions les plus mexicaines qui soit. Des mariachis, il y en a partout et ils ont même leur Plaza au centre historique, « la Plaza de los Mariachis », où un public fidèle, mêlé aux touristes, les écoute toujours avec un plaisir renouvelé et demande ses morceaux préférés, dans une ambiance décontractée et authentique. Les « charreadas » ont beaucoup de succès et il est possible de les voir pendant les ferias. Pour ce qui est du tequila, les plus grandes maisons productrices sont dans le coin et les visiteurs y sont les bienvenus.

Le centre historique – ses places, monuments et rues piétonnes – est un vrai oasis au milieu d’une ville très moderne et dynamique. Il est articulé autour de ses quatre plazas et de quelques rues où se trouvent les bâtiments civils et religieux les plus prestigieux de Guadalajara. Une façon agréable de le connaître c’est de le parcourir en « calandria », version locale des calèches.

Le centre historique

En face de la Plaza de la Libération, la cathédrale, construite en 1561, s’enorgueillit d’une Virgen de l’Asunción du peintre espagnol Murillo, d’une très belle image de « Nuestra Señora de la Rosa », cadeau de l’Empereur Charles V d’Espagne à la ville, en 1548, et d’un orgue français. De l’autre côté de la Plaza, s’élève le Teatro Degollado, de style néoclassique. Construit au XIXe siècle, à présent il abrite le Palais de la Culture de Jalisco.

Au Palacio de Gobierno, de style churrigueresque, siégeaient à l’origine les représentants du Vice-roi. Aujourd’hui c’est le siège du gouvernement de l’Etat de Jalisco. José Clemente Orozco y peignit, dans la cage d’escalier, un extraordinaire mural à la gloire du Père Hidalgo.

L’ Institut Culturel Cabañas fonctionne dans un ancien orphelinat ( 1805-10 ), inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’Unesco depuis 1997. Il accueillait 3.000 enfants dans ses centaines de pièces, autour de 23 patios. Dans la chapelle, appelée Clementine, Orozco peignit des très belles fresques, son œuvre maîtresse d’après beaucoup de critiques d’art.

La très belle église de Santa Mónica et celle de San Felipe Neri, de styles churrigueresque et plateresque respectivement, le temple à façade baroque de San Francisco et la chapelle de Nuestra Señora de Aranzazú, dont les retables churrigueresques valent le détour, complètent la visite panoramique du centre.

Quelques balades

Tlaquepaque

San Pedro Tlaquepaque, à 8 km. de Guadalajara, est un village très typique et un centre artisanal, spécialisé en poterie. Dans son musée sont exposées des pièces remarquables de l’artisanat local. Les boutiques proposent une palette très variée d’artisanat et dans les nombreux restaurants on peut déguster les spécialités régionales tout en écoutant des mariachis.

Tonala

A 15 km. de Guadalajara, la réputation des potiers et des souffleurs de verre de ce village charmant n’est plus à faire. Le marché ( jeudi et dimanche ) est célèbre pour la variété de produits artisanaux qu’il propose à des prix intéressants.  Et ne parlons pas de  son ambiance! A ne pas rater !

Tequila

Cette petite ville, fondée en 1656, est la capitale de la boisson nationale mexicaine. Entourée de plantations d’agave à perte de vue, matière première du tequila, les maisons de toutes les grandes marques sont là et organisent des visites guidées aux touristes. Dans les distilleries, le visiteur peut voir le processus de production de cet alcool fort et pour ce qui est de l’historique, le Musée de la ville et les maisons Sauza et Cuervo fournissent toute l’information nécessaire.

Tags: Tequila, mariachis, Tapatios, Unesco, José Clemente Orozco, churrigueresque, Miguel Hidalgo, Jalisco, Charles V, Tlaquepaque, Tonala

Destination Mexique
comments powered by Disqus
Vivez la Riviera Maya
 
Hôtels Plaza Campeche
Destination Mexique

Destination Mexique • Paris/Mexico
21 Rue Babeuf
94270 Le Kremlin-Bicêtre


E-mail  info@destinationmexique.com

Facebook  destinationmexique

Twitter  @destinationmex

BeBop diseño