Destination Mexique: L’escalade, sur les cimes du Mexique

 Infos-practiques

 Hoteles

 Gastronomie

 Dossier spécial

 Culture et Tradition

L’escalade, sur les cimes du Mexique

L’escalade, sur les cimes du Mexique

f f f f f f

Le Mexique regorge de falaises incroyables pour pratiquer cette activité en nature, et Destination Mexique vous en offre un PETIT aperçu

J’ai découvert l’escalade sur les cimes du Mexique dans l’Etat de Nuevo León à l’école d’escalade la plus prisée au Mexique, le "Potrero Chico". Après un long voyage depuis la ville de México, un sentiment de liberté et d’immensité m’envahit.

Une première expérience incroyable dans un site magnifique au pied des Eguilles, entre les deux immenses parois du Potrero. Les cimes, à la fois ensoleillées et abrités du vent, sont équipées de diverses voies permettant aux grimpeurs de différents niveaux de pouvoir se côtoyer et de partager leur passion pour la nature et pour le frisson du grand vide. Sur plus de 300 longueurs, les voies peuvent atteindre jusqu’à 700 mètres de hauteur ! Ce site semi-désertique se situe en plein cœur d’une chaîne de montagne. Le grimpeur doit donc être particulièrement bien équipé pour pouvoir affronter de brusques changements climatiques, des 40°C à l’ombre aux pluies torrentielles et aux vents pouvant atteindre une vitesse de plus de 30 kilomètres heure. Pour escalader dans les meilleures conditions possibles, il est tout de même préférable de se rendre au  Potrero entre les mois de novembre et d’avril.

 L’escalade, petite sœur de l’alpinisme, permet une sorte de symbiose entre l’homme et la nature, en échange d’un amour et d’un respect inconditionnel pour la montagne, la nature livre au grimpeur une partie de ses mystères. Il existe plusieurs types de pratiques de l’escalade, classifiées selon la nature du terrain, la nature de l’ascension et le type de protection. L’escalade peut se pratiquer sur rocher naturel, sur glace, en mixte (rocher et cascade de glace), sur bloc (sans baudrier ni corde sur des rochers de faible hauteur où l’évolution se fait de manière transversale et non verticale), ou en salle (pour l’entraînement).

 Chaque variante de l’escalade présente ses propres caractéristiques et univers selon la difficulté et les risques que cela implique. Cependant, le plus important est toujours la satisfaction personnelle et  incomparable de conquérir ces cimes en fournissant l’effort et l’énergie nécessaire pour arriver jusqu’en haut et profiter de panoramiques exceptionnelles réservées aux plus téméraires et plus audacieux.

L’escalade est une activité très bénéfique pour la santé tant physique que mentale. C’est un jeu de placements et d’équilibre. Le grimpeur doit apprendre à progresser et gérer son centre de gravité dans un univers vertical, et acquérir ainsi un vocabulaire gestuel. Tous les muscles sont sollicités lors d’une ascension et l’escalade demande une grande concentration et une force mentale pour arriver au point de réunion d’où s’effectue le rappel pour redescendre. Une expérience gratifiante et inoubliable.

Chihuahua :

- Barranca Cardameña : Dans ce canyon se trouve « El Gigante », cime très prisée des grimpeurs.

Creel :

- La barranca de Sinforosa, aussi nommée La Reine des Canyons, pour son étroitesse et sa verticalité. C’est un endroit spectaculaire de 1830 mètres de hauteur, et en son intérieur se trouvent des cascades impressionnantes de plus de 100 mètres qui forment le Río Verde.

Yucatán :

Les « cenote « du Yucatán sont devenus l’endroit idéal pour certains grimpeurs. Parmi les plus appréciés se trouvent les « cenotes « de Balamcanché, Dzitnup, Xlacah, Xlacá à Dzibichaltún, Zací à Valladolid et Zamá à Tecoh.

Chiapas :

- Tuxtla Gutiérrez : Le Parque Nacional El Sumidero est l’endroit idéal pour faire du rappel. Les impressionnantes parois de ce canyon sont praticables uniquement par des grimpeurs de haut niveau.

Hidalgo :

- Parque Nacional del Chico : à 16 kilomètres de la ville de Pachuca, 14 parois très intéressantes pour débutants ou experts.

Querétaro :

- La Peña de Bernal : Ce rocher est le troisième plus grand monolithe au monde et un des plus spectaculaires au Mexique. C’est une des destinations préférée des grimpeurs mexicains ; il est possible de pratiquer des multi cordes sur les 360 mètres de parois et profiter d’une panoramique exceptionnelle sur la région.

Près de la ville de Mexico :

- Los Dinamos : un site accroché à la montagne El Ajusco où l’on trouve tous les niveaux d’escalade.

- Jilotepec : Au milieu d’une forêt de conifères, Jilotepec est très agréable pour passer un fin de semaine d’entraînement.

L’escalade est une activité qui se pratique au minimum à deux, et la majorité des grimpeurs sont des gens nobles, sympathiques et patients, qui ont un grand sens du travail en équipe et du partage. Ce sport extrême est accessible à tous, à l’exception des personnes qui ont peur du vide !

Au Mexique cette activité n’a pas encore réellement de sponsor officiel. Par la même, ce sont les grimpeurs mexicains passionnés qui montent les nouvelles voies et investissent personnellement dans le matériel nécessaire. Merci et toute ma reconnaissance à la communauté des grimpeurs mexicains qui prend d’énormes risques pour équiper les parois et nous laisser l’opportunité de découvrir ce beau pays vue des cimes ! 

Tags: Escalde, tourisme d'aventure, Chiapas, alpinisme, Nuevo Leon, cimes, montagnes, Creel, Chihuahua, Yucatan, Hidalgo, México, sport extrême, Queretaro.

Destination Mexique
comments powered by Disqus

LE MEXIQUE EN IMAGES

Michoacan
Le Carnaval Tlaxcala
Chiapas
Acapulco
Vivez la Riviera Maya
 
Destination Mexique
Destination Mexique

Destination Mexique • Paris/Mexico
21 Rue Babeuf
94270 Le Kremlin-Bicêtre


E-mail  info@destinationmexique.com

Facebook  destinationmexique

Twitter  @destinationmex

BeBop diseño