Destination Mexique: Le magnétisme de la ville de Puebla

 Infos-practiques

 Hoteles

 Gastronomie

 Dossier spécial

 Culture et Tradition

Le magnétisme de la ville de Puebla

Le magnétisme de la ville de Puebla

f f f f f f f f f

À 130 Km au Sud-est de México, la vallée de Puebla s’étale entre les volcans les plus connus du pays, le Popocatépetl, l’Itztaccihuatl et La Malinche. Ils forment un écrin où repose la ville de Puebla, calme et majestueuse, consciente de sa beauté

À 130 Km au Sud-est de la ville de México, la vallée de Puebla s’étale entre les volcans les plus connus du pays, le Popocatépetl, l’Itztaccihuatl et La Malinche. Ils forment un écrin où repose la ville de Puebla, calme et majestueuse, consciente de sa beauté.

Capitale de l’Etat de Puebla, cette ville est célèbre pour son architecture coloniale, ses carreaux de faïence multicolores, ses richesses artisanales, son histoire et sa gastronomie. Son centre historique est Patrimoine Culturel de l’Humanité.

Puebla compte plus d’un million et demi d’habitants. Ville conservatrice et tranquille par le passé, elle est devenue un grand centre industriel et universitaire.

Histoire

Fondée en 1531, douze ans à peine après le débarquement de Cortes, Puebla portait à l’époque le nom de « Cité des Anges » suite au songe pieux de l’évêque de Tlaxcala qui  rêva d’anges descendus du ciel avec des cordons pour tracer le plan d’une ville qui allait rapidement devenir la plus espagnole et la plus prospère de la Nouvelle-Espagne. Contrairement à toutes les autres villes coloniales créées sur des sites religieux indigènes dont il fallut intégrer au moins partiellement l’héritage, Puebla est sortie de terre sur un terrain vierge, dans une large vallée bordée par les imposants volcans Popocatépetl et Ixtaccíhuatl dont les sommets flirtent avec les nuages. Aujourd’hui encore, elle ne compte pas moins de quelque 70 églises et un millier d’édifices coloniaux parmi les plus somptueux du Mexique à tel point que Puebla mérite le surnom de ville baroque. Les architectes et les artistes ont imaginé des façades extravagantes fardées de carreaux de faïence vernissée multicolores et surmontées de corniches qui rappellent des meringues nappées de crème chantilly. Ailleurs ce sont des campaniles de pierre grands ouverts qui semblent moucher les cierges roses qui surplombent des coupoles recouvertes de céramique étincelante. Les chœurs des églises et les chapelles sont ruisselants d’or avec leur décor en marbre et en onyx, en bois et en stuc dorés, sur lesquels jaillissent une ribambelle d’angelots et de chérubins souriants.

L’histoire est toujours très vivace à Puebla, comme en témoigne la reconstitution historique organisée chaque année le 5 mai en souvenir de la victoire de l’armée mexicaine sur les troupes françaises en 1862. Cette bataille eut lieu sur la colline qui domine la ville et où se trouvent les forts de Loreto et de Guadalupe. Aujourd’hui entre ces deux forts, le musée de l’Etat de Puebla abrite des pièces superbes de l’époque précolombienne, ce qui rappelle que bien avant l’arrivée des Espagnols le site était occupé.

Gastronomie

Puebla est un haut lieu gastronomique ; sa vocation essentiellement agricole en a fait un état culinairement riche où se mêlent avec bonheur l’influence espagnole et la base indigène.

Cette cuisine est intimement liée aux faits historiques qui se déroulèrent dans la vallée. Le « mole poblano », par exemple fut créé lors de la visite du vice-roi Don Antonio de la Cerda y Aragón et de l’évêque Manuel Fernández de Santa Cruz au couvent de Santa Rosa. Les religieuses, désireuses d’honorer des visiteurs aussi illustres ont montré l’étendue de leur créativité culinaire en accommodant le dindon qu’elles voulaient servir avec un mélange incroyable d’épices (diverses sortes de piments, chocolat, sésame, cannelle, ail, cumin, plusieurs types de graines...). Rapidement, ce plat original est devenu l’un des plus typiques du Mexique.

Les « Chiles en Nogada », autre création de Puebla, naquit grâce à la venue de Don Agustín de Iturbide, après avoir signé les accords de Cordoba en 1821. Pour fêter l’occasion, il fut décidé de préparer un plat rappelant l’indépendance, ce fut les chiles en nogada qui reprennent les trois couleurs du drapeau : le vert du persil, le blanc de la sauce aux noix et le rouge de la grenade.

S’il vous reste un peu d’appétit, les «camotes» sont un dessert fait de patates douces confites auxquelles on mêle la saveur de divers fruits. Quant au « Rompope «, boisson officielle de Puebla, il n’est plus à présenter. (Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce mélange d’œufs, de sucre et d’alcool, il faut goûter !).

Lieux à visiter

Le Zócalo, ou Plaza de la Constitution, constitue le centre de la ville, très animé (surtout les fin de semaine) avec ses boutiques s’ouvrant sous des galeries ou portales. Il suffit de passer une fin d’après-midi dans un café sous les portales qui entourent la place, devant la cathédrale, pour comprendre combien ce nom de     « Cité coloniale » est bien porté par Puebla.

Les églises de Puebla sont très belles, à commencer par la cathédrale, puis l’église de Santo Domingo où se trouve la fameuse chapelle du Rosario. Il est possible d’admirer une fois de plus la fabuleuse adresse des artisans qui ont sculpté et décoré cette vierge. Un peu plus loin, le couvent Santa Rosa offre aux visiteurs une cuisine splendide totalement recouverte d’azulejos. Devant cette immense cuisine, on se prend à l’imaginer avec l’effervescence qui devait y régner il y a un siècle ou deux, avec toutes ces femmes préparant les tortillas, élaborant les sauces, goûtant les desserts...

La Casa del Alfenique est une des plus fameuses maisons de Puebla avec ses carreaux de faïence multicolores. Il faut visiter toutes ces belles maisons, voir leurs jardins intérieurs (patios), leurs sculptures et leurs niches. Il faut savoir prendre l’atmosphère de Puebla, cette tranquillité de grosse bourgade de province où tout est sensualité : les couleurs, l’architecture, le climat, la gastronomie...

www.turismo.pue.gob.mx/

Tags:

Destination Mexique
comments powered by Disqus

LE MEXIQUE EN IMAGES

Michoacan
Le Carnaval Tlaxcala
Chiapas
Acapulco
Vivez la Riviera Maya
 
Destination Mexique
Destination Mexique

Destination Mexique • Paris/Mexico
21 Rue Babeuf
94270 Le Kremlin-Bicêtre


E-mail  info@destinationmexique.com

Facebook  destinationmexique

Twitter  @destinationmex

BeBop diseño