Destination Mexique: Mineral de Pozos un Village Magique au bout du monde

 Infos-practiques

 Hoteles

 Gastronomie

 Dossier spécial

 Culture et Tradition

Mineral de Pozos un Village Magique au bout du monde

Mineral de Pozos un Village Magique au bout du monde

Pourtant celui qui entreprend la visite du village découvrira derrière des portes qu’il suffit de pousser un monde inattendu d’artistes en tout genre, de galeries d’art et de musiciens sans oublier les belles demeures

Texte : Christiane Goor      Photos : Charles Mahaux

Le touriste qui arrive à Mineral de Pozos qui surgit au cœur d’un paysage désertique pourrait croire qu’il traverse un village au bout du monde écrasé par le soleil avec ses ruelles étroites longées de hauts murs de pierre blanche et sa jolie place ombragée où paraissent somnoler quelques vieux cow-boys, le visage caché sous leur chapeau texan. L’église San Pedro surmontée d’une spectaculaire coupole blanche posée sur des colonnettes roses se dresse au bord du Jardín Juarez et semble veiller sur la destinée de ses habitants. 

Pourtant celui qui entreprend la visite du village découvrira derrière des portes qu’il suffit de pousser un monde inattendu d’artistes en tout genre, de galeries d’art et de musiciens sans oublier les belles demeures de jadis transformées en hôtels boutiques ou en restaurants de qualité tenus par des Mexicains mais aussi par des étrangers, la plupart des Nord-Américains qui se sont laissés séduire par le riche potentiel de ce village fantôme.

Cette petite cité a été fondée en 1578 par les Jésuites lorsqu’ils ont entrepris d’évangéliser toute la région le long du Camino Real de Tierra Adentro. Le sol s’est rapidement révélé riche en minerais qui furent exploités par les religieux avec l’aide des indigènes. L’expulsion en 1767 des communautés jésuites installées au Mexique et soupçonnées d’être des instigatrices de rébellion contre l’autorité espagnole sonnera le glas du village abandonné ainsi une première fois. Il faudra attendre 1871 pour que la vie reprenne cours dans ce village quand les terrains sont acquis par des familles de riches entrepreneurs mexicains et anglais qui choisissent de reprendre l’exploitation du sol où abondent l’or et l’argent mais aussi le cuivre, le mercure, le bronze et l’aluminium. En quelques années, Mineral de Pozos devient une cité prospère de près de 70000 habitants et la plus importante ville minière de l’Etat de Guanajuato en cette fin du 19èmesiècle.   

La Révolution de 1910 va changer la donne, les mines sont fermées durant la guerre civile et les puits vont progressivement s’inonder et rendre toute nouvelle extraction impossible. Mineral de Pozos se vide rapidement et il y restait à peine 300 habitants lorsque dans les années 50, des réalisateurs hollywoodiens découvrent ce village fantôme et en font le décor idéal de plusieurs films. De nouveaux visiteurs se laissent prendre au charme indicible des anciennes demeures coloniales et plusieurs décident de s’y installer et de restaurer les vieux murs.

En 1982, le président Lopez Portillo soucieux de réhabiliter ce patrimoine historique lui accorde le statut de Trésor Historique National. Un statut qui a encouragé les uns et les autres à revenir à Mineral de Pozos qui compte aujourd’hui plus de 2000 habitants, des fermiers et des éleveurs mais aussi des artistes et des opérateurs touristiques. Plusieurs galeries d’art permettent de découvrir des toiles ou des sculptures réalisées par les locaux ou encore des bijoux en argent et en or ou des pièces d’artisanat authentiques. D’autres proposent des pièces d’antiquité récupérées sur le site. Enfin Camino de Piedra s’est spécialisé dans la fabrique d’instruments de musique pré-hispaniques à partir de ce que la nature offrait aux indigènes : du bois, de la pierre, des coquillages, des cosses d’arbres, des cornes de chèvres, etc…

Enfin, un tour guidé au cœur des anciennes mines est incontournable. Les puits sont recouverts de branchages et les bâtiments d’exploitation sont en ruines mais la promenade au coeur de ces vestiges a quelque chose d’émouvant. On devine aisément au fil des longs tunnels qui donnaient accès aux gisements ou encore au pied d’une ancienne cheminée ou d’une façade miraculeusement encore debout la vie trépidante qui animait les lieux. Aujourd’hui ce sont les cactus et les figues de Barbarie qui croissent silencieusement entre les vieilles pierres.

http://guanajuato.mx/destinos/1/49
www/guanajuato.mxwww.observatorioturistico.org - http://tesorosguanajuato.com - www.guanajuato.mx/destinos/2www.guanajuato.gob.mx

Tags: Unesco, Guanajuato, Pueblos Mágicos, Mexique, Camino Real, Villes Minières

Destination Mexique
comments powered by Disqus
Vivez la Riviera Maya
 
Hôtels Plaza Campeche
Destination Mexique

Destination Mexique • Paris/Mexico
21 Rue Babeuf
94270 Le Kremlin-Bicêtre


E-mail  info@destinationmexique.com

Facebook  destinationmexique

Twitter  @destinationmex

BeBop diseño