Destination Mexique: Face à la mondialisation, la communauté

 Infos-practiques

 Hoteles

 Gastronomie

 Dossier spécial

 Culture et Tradition

Face à la mondialisation, la communauté

Face à la mondialisation, la communauté

f

Le 29 octobre prochain, le Tour Operateur Mexicain Viva Zapata a célébré 26 ans d’avant-garde sur le marché grâce à l’effort, le dévouement, la persévérance et le professionnalisme qui se démontrent tous les jours.

Le 29 octobre prochain, le Tour Operateur Mexicain Viva Zapata célèbre 26 ans d’avant-garde sur le marché grâce à l’effort, le dévouement, la persévérance et le professionnalisme qui se démontrent tous les jours.

Dans le cadre de cette commémoration, la Directrice Virginia González Orán réfléchit sur l’importance des traditions et la richesse culturelle du tourisme, à une époque où la mondialisation semble sans fin.

Elle souligne que ceux qui ont vécu les années 60, 70, 80 et 90, ont suivi les changements que le Mexique a eu, parce que dans ces années, « la réalité du pays était différente, elle était d’être au plus près des gens ». Maintenant les changements qui apportent la propagation mondiale des modes, des valeurs ou des tendances sont d’un grand impact, et le plus normal devient  l’uniformité des goûts et des coutumes

L’interlocutrice estime que tous les jours les technologies gagnent du terrain sur l’uniformité, il est nécessaire d’aller à l’avant-garde et de changer la forme et le fond des sites Web, montrer des images attrayantes, créer des stratégies de marketing pour attirer de nouveaux marchés et de gagner des « likes » dans les réseaux sociaux.

À son avis, « être un entrepreneur implique de nombreux défis, mais survivre dans la vitesse technologique des « mondialisateurs » rend encore plus complexe l’existence de petites et moyennes entreprises, certaines se créent et d’autres disparaissent,  chaque jour devient plus complexe à renouveler et à  être prêt pour ne pas rester derrière ».

Mexicaine et fière de ses racines, elle insiste sur le fait que la valeur qui a été la plus endommagée est celle de la communauté rurale : « j’ai grandi à la campagne, mes parents étaient des paysans, j’ai appris d’eux la valeur de l’esprit communautaire ». Ceci est l’impulsion qui pousse à  aller de l’avant et c’est également un des facteurs qui a introduit dans l’état d’esprit de l’agence Viva Zapata  sa volonté profonde : « le pays doit préserver ses richesses naturelles et culturelles, matérielles et immatérielles grâce à la vision globale de son peuple en ce qui concerne la préservation de son environnement qui a su résister au bouleversement  technologique ».

L’interlocutrice révèle que c’est là que la globalisation s’interroge  parce que les communautés rurales représentent un moteur de développement économique durable qu’elle a bien du mal à saisir. Les pays les moins avancés, tels que le Mexique, ont un avantage comparatif dans le tourisme par rapport à certains pays développés, car ils ont une grande gamme de valeurs acquises anciennes  comme la culture, la médicine traditionnelle, l’art, la musique, les paysages naturels, une grande variété de la flore, de la faune et de l’écosystème. Sans oublier les 34 sites considérés comme patrimoines culturels et naturels par l’UNESCO, ainsi que les « Zones Naturelles Protégées », et  le patrimoine immatériel : une cuisine variée et 14 appellations d’origine qui génèrent le développement économique dans 21 des 32 États de la République Mexicaine et dans l’ensemble fournit un moyen de subsistance pour des milliers de familles dans le pays.

Cette variété permet d’enrichir le tourisme, la création d’emplois, et les revenus annexes. Il faut absolument mettre en avant la préservation écologique en particulier celle de la préservation de la biodiversité. Donc, Virginia est convaincue que « plus l’impact de la globalisation sera fort,  plus focalisé sera l’offre culturelle de Viva Zapata »

C’est la raison pour laquelle cette année, elle prévoit  de célébrer le 26 ans de l’entreprise avec  un changement technologique sans oublier son engagement avec le pays pour continuer à fournir des services de qualité  aux clients qui veulent vivre l’expérience culturelle que le Mexique offre : « il est nécessaire de montrer que l’offre culturelle se développe également, que de nouveaux horizons s’ouvrent, tant pour ceux qui connaissent déjà le pays que pour ceux  des nouvelles générations.

Le secteur se développe avec  des hautes expectatives, « les visiteurs ne veulent plus être spectateurs, mais des acteurs pour participer aux activités des endroits  visités. Cependant, les États doivent contribuer à la politique publique pour provoquer l’effet multiplicateur du tourisme.

En outre, les gouvernements locaux ont commencé à investir dans ce secteur, s’adaptent à ces facteurs, des applications mobiles ont été  créées, des accords ont été conclus avec de nouveaux entrepreneurs, et cela veut bien  dire, « penser globalement et agir localement »

Ces changements vont de paire avec l’activité intense qu’a Viva Zapata au cours de ces mois, parce que « nous sommes présents dans les événements touristiques internationaux en France, en Italie, en Angleterre et en Espagne.  Les routes sont prêtes à accueillir tous ceux qui veulent se rendre au Mexique ».

Virginia González Orán conclut : « Le défi n’est pas de penser à faire des profits énormes, mais surtout de ne pas perdre la tête, et que le développement de l’internet puisse faire que Viva Zapata soit de plus en plus connue à travers le monde ».

http://www.vivazapata.travel

Tags:

Destination Mexique
comments powered by Disqus
Vivez la Riviera Maya
 
Hôtels Plaza Campeche
Destination Mexique

Destination Mexique • Paris/Mexico
21 Rue Babeuf
94270 Le Kremlin-Bicêtre


E-mail  info@destinationmexique.com

Facebook  destinationmexique

Twitter  @destinationmex

BeBop diseño